Comment découvrir les Pyrénées ?

Vous voulez découvrir notre petit paradis. Vous rêvez d’un dépaysement total et de vous charger en souvenirs, de paysages exceptionnels… Que faites-vous ?

A l’époque où on dialogue via internet, où on a des amis que l’on n’a jamais rencontré réellement,on préfère consulter les topos guides que de nous demander conseils, nous des personnes vivant ici dans ces montagnes, vivant de ces montagnes. Que sont ces topos guides ? Des récits de découverte d’une voie pour aboutir à un de nos magnifiques belvédères ? Ô loin sont ces pyrénéistes qui, pour certains, faisaient appel à nous, enfants des altitudes pyrénéenne ! Faisons-nous peur ? L’être humain a-t-il atteint un tel niveau de conscience qu’il est capable de s’adapter à tous les types de terrains, de climats avec une maîtrise exceptionnelle de la lecture de paysage ?

Bienvenue à l’époque où tout va de plus en plus vite, il faut faire un maximum en un minimum de temps. Bienvenue à l’époque où il faut se défouler pour décompresser du stress de son activité professionnel. Bienvenue à l’air de la consommation sous toutes ses formes même au niveau des loisirs…Bienvenue à l’époque des parcs de loisirs, des Disneyland…

Bon ! Du coup, c’est un véritable « réseau routier » qui s’est développé. Nous en perdons nous-même notre latin ou plutôt nous sommes de plus en plus perplexes devant une signalétique de plus en plus abondante et variée… Une petite interprétation et une classification s’imposent… Il est préférable que vous soyez avertis avant de vous retrouver perdus…sur un sentier balisé…

Donc ici commence l’histoire.

Il était une fois, il y a bien longtemps, le balisage se limitait à quelques cairns…

Le cairn est en théorie un monticule de pierres qui aidaient les pyrénéens à trouver, retrouver le chemin pour passer un col et rejoindre le village de la vallée voisine quel que soit le temps, la visibilité, où pour aller vers un sommet par la voie « normale » : matérialisation du passage des premiers Pyrénéistes… disons plutôt des premiers grands guides qui ont permis à ces Pyrénéiste d’atteindre certains sommets…Ainsi c’est sensé nous facilité la progression.


Mais, depuis quelques années, cette espèce minérale s’est développée de manière exceptionnelle. Disons qu’une sous-espèce appelée « tas de cailloux » est devenue parasitaire, Donc , il vous aie demandé de faire un effort de réflexion supplémentaire : différencier les cairns des tas de cailloux.

Le cairn est positionné à des endroits stratégiques comme un croisement, zone engagée… Ils sont très utiles quand vous êtes en pilotage automatique de nuit, ou quand sur un pas vertical dans du schiste pourri commence à faire douter de votre choix d’itinéraire.


C'est plutôt rassurant de se dire : "finalement c'est bien le passage le plus simple". Celui-là...pas touche!!!!

Mais l'histoire ne s'arrête pas là.... Cela s'est MODERNISE...

Oui! maintenant nous avons l'autoroute spéciale randonneur..... bon d'accord...là cela emprunte un chemin d'exploitation et piste...


4 voies pour le flux important du mois d'août (quoi que la tendance est à l'AVENTURE... Ne vous demandez plus pourquoi vous ne faites plus ces belles rencontres avec un isard... une hermine...)

Oui! Biensure que les aires de repos sont prévues. Bientôt on pourra dire : "ne partez plus en montagne sans votre carte bancaire, elle peut être très utile"


Puis viennent ....


Les nationales... le cairn ? ou plutôt le tas de cailloux ? C'est au cas où vous n'auriez pas vu la peinturlure... Nous sommes toujours en réflexion : marquer son passage et la reconnaissance du "soi" - en tout cas il continue à grandir .

cela se complique.....


Attention virage....

C'est au cas où vous n'auriez pas vu le rocher...


Puis vous trouverez les départementales en zone urbaine


Bon après avoir suivi la départementale 19 (non non c'est bien ce qui est écrit sur le topo : la 19... mais c'est incroyable ; ici les locaux ne la connaissent même pas... ni la 5 d'ailleurs...).


Ouf! Au moins je sais qu'à 30 min il y a une aire de repos sinon j'ai l'option de retrouver l'autoroute...

Euh!!! Fallait-il tourner à droite devant le Mac Do ?

Enfin, nous trouvons nos agréables départementales en zone rurale


Attention !


freinezzzz!!!! Cela peut être dangereux là!!! Quoi? Vous n'étiez pas prévenus du terrain ? Rooooo, ce n'était pas écrit sur le topo que vous avez trouvez sur un site Internet de rando. Et vos Amis de Facebook ne vous ont pas prévenu ? Bé c'est fait!!! Vu qu'on a oublié l'utilité d'une carte ign ou qu'on ne prend plus le temps de discuter avec nous, les Pyrénéens.... Bon c'est vrai on pourrait mordre....
















































































































































































A titre indicatif.... sans elles.... oubliez même vos topos.


Gonzalez Sivia - octobre 2014